technique vocale (bases)

justesse et bourdons

Enregistrements des exercices faits en répétition , pour travailler chez soi

j'accorde mon instrument....

La technique vocale et le choriste amateur

Le choriste est dit « amateur » car il « aime chanter sans en faire un métier », cela ne veut pas dire ne pas savoir ou mal faire. Au contraire il développe son amour du chant au moyen de la technique vocale, et il s'entraîne avec régularité car sinon les acquis disparaissent très vite. Avec de la bonne volonté chacun peut trouver un petit moment chaque jour pour travailler sa voix. 

 

 je comprends et je m'exerce, pourquoi ? Comment ?

 

1.  le souffle, le soutien

pourquoi : je me remémore les buts de la respiration ventrale, de l'augmentation du volume thoracique, de la colonne d'air, de l'ouverture du larynx, du souffle qui porte la voix,...

comment :

exercices de respiration

Exercice de libération du diaphragme et des côtes.

Diaphragme

Exercice de tonification qui s’en suit.

Comment arriver à une vrai inspiration costale ? quelles sont les signes qui montrent le passage en thoracique inconscient lors de l’ouverture costale ?

Comment on soutient lors de l’expiration en chant ?

 Intercostaux

 

Exercice des 7 consonnes voisées :

Une consonne voisée est une consonne sur laquelle on peut émettre une vibration (si vous avez du mal posez votre main sur le larynx et voyez la différence entre s et z).

Quel sont les buts recherchés dans cet exercice ? 

Chercher soi même va vous faire développer la sensibilité de ces zones et leur coordination, et vous permettra par la suite de faire un grand pas dans la maîtrise vocale.

Repérer la consonne qui vous est la plus facile, ce qui vous servira de référence vocale.

 

La paille :

Quel est le but principal recherché dans cet exercice ?

Être capable de redonner les 4 principes de fonctionnement de l’exercice ?

Quel est le risque de cette technique ?

 Cordes vocales

Glotte

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2.   l'articulation

 

pourquoi ?

Qu’est ce que l’articulation en chant ?

Quels sont les 4 zones au niveau de la bouche qui permettent l’articulation de toutes les consonnes.

Minimiser toute tension au niveau de la gorge pour articuler.

 

Comment ?

Je rajoute dans l’articulation la conscience du lien entre l’ouverture du palais et de la gorge, qui ne doit jamais être abîmé ou perdu.

Je cherche à placer l’articulation à l’avant du visage en gardant l’arrière ouvert et libre de toutes gênes et contractions .

 

Exercices plus avancés :

Retrouver sans émettre de son comment on place les occlusives et quel risque au niveau de la gorge (b, d, gu, k, p, t)

Retrouver qu’est ce qui se produit avec les sifflantes (non voisées) et chuintantes ? et quel risque au niveau de la gorge et du soutien ? (s, f, ch)

Retrouver la différence de position de la langue pour les voyelles et phonèmes (a, o, i, oe, é, è, u ,ou et les nasales on , un , in, an/en)

Quel est le moyen mnémotechnique pour retrouver la résonance secondaire des nasales ?

Quel est la particularité des é et è de la langue française courante dans le chant ?

 

 

3.  les muscles du visage

 

pourquoi ?

Quel sont les principes à respecter ?

Quel est le but recherché ?

Quels sont les risques de cette technique ?

 

Comment ?

 (à venir, patience)

 

 

4.  le passage de voix (pour les femmes)

 

pourquoi ?

Une femme possède trois registres : grave, médium, aigu, il n’y a qu’une seule et même voix. Ils témoignent juste de différentes positions. Le but est d’assouplir ces passages pour que la voix soit homogène du grave à l’aigu et qu’aucun registre ne soit forcé. Ceci va contribuer à assainir le fonctionnement vocal et vous donnera beaucoup d’aisance et de nuances.

 

Comment ?

Assouplir et bien situer les passages de voix (se munir d’un petit clavier ou avoir un piano)

Avant de pouvoir effectuer ces exercices il faut avoir bien ressenti les choses ensemble en cours, ou en séance de technique vocale.

Le passage se situe autour du mi (+ ou – tout dépend de votre nature vocale) 

Voici un premier exercice que l’on peut arriver à faire sans connaissance musicale :

Faire des vocalises de 5 notes autour de ce mi, et à chaque fois essayer de passer progressivement la voix autour de ce Mi, soit en vocalise soit en glissando.

S’entraîner sur une consonne voisée ou si on n’y arrive pas sur une voyelle.

 

exercices à écouter : 

ou à télécharger : Passage de voixPassage de voix (2.44 Mo)

Si vous préférez utiliser Melody Player pour faire cet exercice, voici le fichier correspondant  :

Passage de voix violoncelle myrPassage de voix violoncelle myr

 

5.  l'oreille, la justesse

 

pourquoi ?

Tenir sa partie

savoir écouter les autres pupitres, avoir plus d'aisance en choeur

De plus, le plaisir du chant choral sera démultiplié car je serai capable d’entendre toute sa richesse.

 

comment ?

(se munir d’un petit clavier ou avoir un piano bien accordé)

 

Ressentir la justesse vocale :

En jouant une octave, ou une seule note de départ si c’est trop dur, s’habituer à chanter toutes les notes intermédiaires en cherchant la résonance/justesse dans cette octave ou note de référence.

Cet exercice se réalise sans jouer la note que vous chantez, si dans un premier temps c’est trop difficile, jouer en même temps les notes que vous chantez puis refaite juste avec l’octave et ainsi de suite.

Une fois cet exercice acquis, essayer de ressentir où sont les dissonances et les consonances,

Une fois que vous entendez et ressentez bien l’exercice précédent, parmi les consonances chercher celles qui résonnent le plus, ou essayer de nommer les différences que vs ressentez.

Même exercice avec les 2 notes dissonantes.

Si tout ça est acquis, faite l’exercice avec tous les 12 demi-tons à l’intérieur de l’octave.

 

Former l’oreille (le cerveau) à différencier les notes d’un accord :

Jouer 2 notes en même temps et chanter la plus grave et vérifier, si vous vous êtes trompé refaite, une fois que c’est bien entendu faire la même chose mais chanter la plus aiguë et vérifier,

Une fois l’exercice à 2 notes acquis, le faire avec 3 notes en même temps, chanter la plus grave, ensuite la plus aigu, puis celle du milieu (la plus dure), toujours vérifier à chaque fois et refaire patiemment si on se trompe.

 

 

6. travail sur les intervalles

 

On appelle

QUINTE un intervalle de 3 tons 1/2  (elle correspond à 5 degrés : ex Do-Sol ou Fa-Do)

QUARTE  un intervalle de 2 tons 1/2 (elle correspond à 4 degrés : ex Mi-La ou Sol-Do)

TIERCE MAJEURE  un intervalle de 2 tons (elle correspond à 3 degrés : ex Fa-La)

TIERCE MINEURE  un intervalle de 1 ton 1/2 (elle correspond aussi à 3 degrés : ex Do-Mi)

 

travail des intervalles par mémorisation des mélodies :

 

Quinte ascendante : 

  • Tosca de Puccini air du Tenor Cavaradossi « Oh dolci baci o languidi carezze »
  • ou le film « La guerre des étoiles »
  • ou « di provenza il mar » Air du baryton de la Traviata de Verdi

 

Quinte descendante :

  • Carmen « l’amour est enfant de bohème »

  

Quarte ascendante : 

  • La truite de Schubert « In einem Bächlein helle »
  • ou « Plaisir d’amour » de Martini

 

Quarte descendante :

  • Les noces de Figaro « voi che sapete »

 

Tierce majeure ascendante :

  • air populaire nous n’irons plus au bois

 

Tierce majeure descendante :

  • Carmen air du tenor Don josé « la fleur que tu m’avais jeté »
  • ou « Summertime » de Gershwin
  •  ou air populaire « Ma petite est comme l’eau »

 

Tierce mineure ascendante :

  • Air populaire « il pleut il pleut bergère »

 

Tierce mineure descendante :

  • Air populaire « Trois jeunes tambours »

 

7. la bascule d'un registre à un autre

 

Cet article complète le paragraphe 4 concernant le passage de voix pour les femmes, car pour les hommes, passer de la voix pleine à la voix de tête fait aussi intervenir les mêmes mécanismes du larynx.

Techniques de chant 448563

 

 

 

Rappel. Situé à l’extrémité de la trachée-artère, le larynx joue le rôle de carrefour des voies digestives et respiratoires. Son système de gouvernail, assuré par l’action de l’épiglotte, va permettre, soit de diriger les aliments vers l’œsophage et l’appareil digestif, soit d’ouvrir l’accès à l’air et permettre l’entrée de l’air dans les poumons (l’inspiration) ou la sortie de l’air vers l’extérieur (expiration). Observons le larynx à la loupe : composé du cartilage cricoïde, intermédiaire entre les anneaux trachéaux et le cartilage thyroïde, du grec "Crucos" qui signifie anneau, sa forme ressemble à une bague chevalière, avec la partie la plus large située vers l’arrière. Ce cartilage constitue la base du larynx, il est suspendu à l’os hyoïde. Sur la partie postérieure et supérieure (chaton) du cartilage cricoïde, reposent les deux cartilages aryténoïdes, et cartilages cornicules, en forme de triangle. Ils sont mobiles et pivotent au-dessus de la partie postérieure du cartilage cricoïde. Ils sont également attachés au cartilage cricoïde par les muscles crico-aryténoïdiens. Le rapprochement ou l’éloignement des cartilages aryténoïdes, permettra l’adduction ou l’abduction des deux cordes vocales.

 

 

Techniques de chant 448557

 

Posé sur le cartilage cricoïde, et relié par le muscle crico-thyroidien, se situe la partie supérieure du larynx et la plus imposante, le cartilage thyroïde, en forme de livre ouvert, la tranche du livre positionnée vers l’avant, avec sa structure proéminente plus communément appelée “pomme d’Adam”. Notons un angle de 120° pour la femme, et de 90 ° chez l’homme, ce qui lui confère un angle plus saillant. Le cartilage thyroïde abrite les deux cordes vocales, ou muscles thyro aryténoïdiens, accrochées d’une part sur les apophyses vocales des cartilages aryténoïdes, et d’autre part, dans l’angle interne du cartilage thyroïde. Elles se positionnent sur un plan horizontal. Les muscles thyro-aryténoïdiens et crico-thyroïdiens permettent de contrôler la tension des cordes vocales. Notons que la structure de la corde vocale est composée du muscle vocal ou thyro-aryténoïdien (muscle profond), du ligament vocal lui-même composé de 3 couches tissulaires (profonde, moyenne et superficielle), ces derniers recouverts d’une couche d’épithélium.

 

Techniques de chant 448559Attaché également à l’angle interne du cartilage thyroïde, on retrouve la base inférieure du cartilage épiglottique, plat et mobile, en forme de languette. Il est également situé derrière la racine de la langue. L’os hyoïde situé au-dessus du larynx, dans la partie antérieure du cou, au-dessous de la base de la langue, soutien grâce à une chaine musculaire le larynx en suspension. Il n’est donc pas figé, mais mobile.

Lors du passage de voix (voix grave à voix aigüe chez la femme, voix pleine à voix de tête ou falsetto chez l'homme) , les cordes sont longues et fines. Les ligaments vocaux sont étirés par l’action musculaire du crico-thyroïdien, provoquant une bascule vers l’avant du cartilage thyroïde. Le muscle vocal est lui, pratiquement détendu. La portion vibrante de la corde est raccourcie.

 

 

exercice pour les ténors

Passer de la voix pleine à la voix de tête

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau