PRESSE 2013

Presse 2013

Le Télégramme, 11/10/2013
Concert. Un beau succès pour l'Écho des vagues 11 octobre 2013

Lt 20131011

Plus de 90 choristes réunis sous la baguette de Claudine Dieu ont conclu cette belle soirée musicale.
Pour son premier concert de la saison, l'Écho des vagues et son invitée la chorale Grain de Phonie de Breuillet ont attiré près de 300 spectateurs, à l'église Saint-Primel, samedi soir. En première partie, la chorale locale, dirigée par Pierre-Emmanuel Clair, a ravi le public en interprétant des choeurs sacrés et des extraits d'opéra, puis la chorale de Breuillet a pris le relais. Conduite par Claudine Dieu, la chorale a offert au public varzécois un programme très varié mêlant des chants africains, à des traditionnels américains, des gospels ou encore des chansons contemporaines.
80 personnes accueillies
Ce concert jumelé a aussi été pour l'association l'occasion d'accueillir pendant deux jours environ 80 personnes. Certains sont restés une semaine pour visiter la région.
Pratique Site : https://sites.google. com/site/echodesvagues.




Ouest-France, mardi 08 octobre 2013
Du monde pour le concert de l'Écho des Vagues - Saint-Évarzec

Of 20131008

L'Écho des Vagues avec au centre Mitsuyo Segura, Pierre-Emmanuel Clair et Arnaud Tessier.
Samedi soir, les choristes du Pays fouesnantais ont ravi les quelque 300 spectateurs à l'église. Dirigés par leur nouveau chef, Pierre-Emmanuel Clair, accompagnés du pianiste Arnaud Tessier, les chanteurs ont donné le meilleur d'eux-mêmes dans des registres comme les chants sacrés et extraits d'opéras. Très applaudie, la soprano soliste, Mitsuyo Segura, a impressionné le public par ses envolées lyriques.
En deuxième partie de soirée, la chorale de Breuillet, Grain de Phonie, a tout autant enchanté les auditeurs avec les chants classiques sacrés, musiques du monde, gospel, chansons contemporaines, sous la direction de Claudine Dieu, la chef de choeur.




Ouest-France, 14/09/2013
Rentrée pleine de promesses pour L'Écho des vagues

Of 20130914
 Atelier vocal de découverte ave le nouveau chef de choeur Pierre-Emmanuel Clair.

La chorale du pays fouesnantais, L'Écho des vagues, entame une nouvelle saison. Une rentrée particulière puisqu'elle fait désormais appel à un nouveau chef de choeur, Pierre-Emmanuel Clair, en remplacement de Mireille Huet.

« Pour nous, c'est un gros changement, explique le vice-président Michel le Bloas. Pierre-Emmanuel est un professionnel. Pianiste et chanteur, il a une grande expérience pour la direction de chorale, la formation vocale et l'organisation de spectacle. Par sa technique, sa compétence, sa jeunesse, il va apporter un nouveau regard. De plus, il a une attention aux gens remarquable. Et une oreille extraordinaire ! ».

Pierre-Emmanuel Clair était présent le week-end dernier aux différents forums des associations du canton, pour animer des ateliers vocaux de découverte. Il n'y a pas de cours de chant à L'Écho des vagues, seulement des répétitions hebdomadaires et une répétition mensuelle avec pianiste. Les répétitions comprennent des exercices de technique vocale destinés à améliorer le travail de la voix et accroître le registre.

Par ailleurs, la chorale bénéficie de la présence, depuis un an, de Mitsuyo Segura, qui a une formation de chanteuse lyrique en France et au Japon. « Elle chante en soliste dans certains morceaux et nous permet d'élargir le répertoire ».

La chorale compte 55 choristes de tous âges et, chaque année, elle accueille de nouveaux membres. « Tout le monde peut s'inscrire, même un débutant. C'est important d'avoir de nouvelles recrues. Ce qui fait la force du groupe, c'est l'équilibre entre les anciens et les nouveaux ».

Répétitions le mardi de 20 h 30 à 22 h 30, salle associative de l'école de Kerourgué, Fouesnant. Répétitions avec pianiste un dimanche matin par mois, salle Lannurien, Pleuven. 








Le Télégramme, 11 juillet 2013
Écho des Vagues. Le tour de chant de Mireille Huet

Lt20130711

André Chambon n'a aucun doute, Mireille Huet sera présente à la rentrée.
Vendredi, la chorale l'Echo des Vagues donnera son concert de fin de saison à 21h, en l'église Saint-Pierre. Un spectacle plus attendu encore cette année car ce concert sera le dernier dirigé par Mireille Huet, après 30 ans au poste de chef de choeur. Son successeur, Pierre-Emmanuel Clair, dirigera le dernier morceau et interprétera deux solos. Fondée il y a 33 ans par Françoise Buisson, la chorale accueillait, trois ans plus tard, une jeune chef de choeur nommée Mireille Huet. Durant cinq années, elle dirigera l'ensemble fouesnantais en binôme avec un non moins passionné, Jean-Pierre Merrien. Avant de prendre seule les rênes de la chorale fouesnantaise. Mireille Huet est aujourd'hui un personnage incontournable de la commune (elle a même reçu la médaille de la Ville en 2010) et son sourire illumine la chorale depuis trois décennies.
« Une seconde famille »
« Plus qu'une association, l'Écho des Vagues est devenue, pour moi comme pour beaucoup, une seconde famille. Nous privilégions le travail d'équipe et les relations intergénérationnelles. Des liens très forts nous unissent aujourd'hui ». Forte de 55 chanteurs en 1955, la chorale s'enorgueillit de fédérer amateurs et professionnels autour d'un projet et d'une passion. « Pour prendre du plaisir, il faut savoir travailler. Nous avons en commun une répétition hebdomadaire et une mensuelle. Chaque pupitre (soprano, alto, ténor et basse) travaille également une fois par mois de son côté. Mais le sérieux n'écorne en rien notre bonne humeur ».
Une vie consacrée au chant et à la musique
Mireille Huet baigne dans la musique depuis ses premiers pas. « Mon papa jouait du piano et du violoncelle, je me suis donc rapidement mise au clavier ». Originaire de la Sarthe, elle étudie dans une école de musique, mais opte pour une voie professionnelle autre. « Tous les ans, je suivais des stages de chef de choeur. Recrutée sur audition, j'ai chanté pendant 20 ans avec l'Ensemble vocal de Bretagne et l'orchestre de Rennes. Mais également avec le Choeur Penn ar Bed. Je n'ai malheureusement plus de temps à consacrer au piano ». Une vie consacrée au chant et à la musique qui ont rempli Mireille Huet de joie et de souvenirs.
Souvenirs...
« Le concert des 30 ans de la Chorale, à l'Archipel, restera à jamais gravé dans ma mémoire. La salle était comble, nous avions refusé du monde ». Le jumelage avec Lank est une vraie aventure. « Je me souviens, nous étions plus jeunes. Nous avions donné un concert à Meerbusch un samedi soir. Nous sommes montés dans le bus en tenue de soirée et sommes arrivés le lendemain, à 14h, à Fouesnant. À 16h, nous chantions à Concarneau ». Mireille secoue la tête mais ses yeux pétillent. Alors certes, elle quitte sa fonction pour des raisons qui lui appartiennent mais son président, André Chambon, en est convaincu : « Elle va rester au coeur de l'Écho des Vagues, car un vrai musicien n'arrête que lorsqu'il le veut vraiment ».
Pratique Concert de l'Écho des Vagues, vendredi, à 21 h, en l'église Saint-Pierre. Entrée : participation libre.





Ouest-France 15-07-2013 - Fouesnant
Le dernier concert de la dame de chœur

Of20130715

De gauche à droite, avec des fleurs) Mitsuyo Segura-Hibi, Pierre-Emmanuel Clair, Mireille Huet, Guillaume Fichter et Émilie Vaute.
Vendredi 12 juillet, Mireille Huet a su transmettre, en tant que chef de choeur, sa bonne humeur et son énergie aux choristes de l'Écho des vagues qui ont fait vibrer les murs de l'église Saint-Pierre à Fouesnant. La chorale était accompagnée au piano par Émilie Vaute et au violoncelle par Guillaume Fichter. Le programme musical a alterné chants sacrés et airs d'opéra, avec en première partie des oeuvres de Bach, Bizet, Verdi et en seconde partie, Mozart. Les solistes Mitsuyo Segura-Hibbi, soprane, et Pierre-Emmanuel Clair, baryton, ont conquis le public à travers leurs interprétations d'excellentes qualités. Dans ce lieu où l'acoustique sublime les voix des chanteurs, les spectateurs-auditeurs ont remercié les choristes avec des applaudissements très fournis et une standing ovation. Mireille Huet dirigeait pour la dernière fois la chorale et a passé la baguette à Pierre-Emmanuel Clair.



Le Télégramme, 16 juillet 2013
Écho des vagues. La der de Mireille Huet

Lt20130716

Le bouquet final avec Mitsuyo Segura, Pierre-Emmanuel Clair, Mireille Huet, Guillaume Fichter, Émilie Vaute et les choristes de l'Écho des vagues.
Le traditionnel concert de l'Écho des vagues a connu un grand succès, vendredi, en l'église Saint-Pierre. Près de 350 spectateurs sont venus pour écouter la chorale fouesnantaise, dirigée pour la dernière fois par Mireille Huet.
L'affiche était particulièrement alléchante, vendredi, notamment avec l'intervention de deux solistes, Mitsuyo Segura et le nouveau chef de choeur de l'Écho des vagues, Pierre-Emmanuel Clair. Les choristes ont su rendre, en première partie, la gravité des extraits d'oeuvres de Bach, l'enthousiasme du Magnificat de Pachelbel et, en fin de programme, le brio de Mozart dans plusieurs extraits d'oeuvres sacrées. En milieu de concert, l'air de Wolfram du « Tannhaüser » de Verdi puis la romance de Duval, extrait de Luisa Fernanda de Moreno-Torroba, magistralement interprétés en soliste par Pierre-Emmanuel Clair et deux autres extraits d'opéras chantés avec beaucoup de sensibilité par l'Écho des vagues, ont conquis l'auditoire.
Un « Ave Maria » magistral
Enfin, outre les solos avec l'ensemble vocal fouesnantais, Mitsuyo Segura a régalé les spectateurs par une interprétation émouvante de l'« Ave Maria » de Caccini et, en début de 2e partie, une interprétation très réussie du « Voi che sapete » des Noces de Figaro de Mozart. Le duo de concertistes, Émilie Vaute (piano) et Guillaume Fichter, (violoncelle) a fait mouche auprès de l'auditoire. Une belle façon de dire « au revoir » à Mireille Huet. Contact Via le site : https://sites.google. com/site/echodesvagues.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau